Les appareils de chauffage et cheminées

Les appareils de chauffage et cheminées

Une cheminée est un ouvrage qui renferme un ou des conduits de fumée qui acheminent à l’extérieur la fumée et les gaz produits par un feu ou un appareil de chauffage à combustible. Le conduit de fumée est un tuyau scellé faisant partie d’une cheminée ou constituant un ensemble indépendant de la cheminée.

Le tirage produit par les cheminées et les conduits de fumée doit être suffisant pour maintenir la combustion et en évacuer les produits. Les cheminées, les conduits de fumée et les foyers à feu ouvert doivent être construits avec soin de façon à réduire au minimum les risques d’incendie. Idéalement, ils ne doivent pas être adossés à un mur extérieur. Lorsqu’ils se trouvent entièrement à l’intérieur de la maison, la cheminée, le conduit de fumée et le foyer sont plus chauds, ce qui en améliore le tirage et réduit les possibilités de condensation interne.

La cheminée et le conduit de fumée doivent se prolonger d’au moins 900 mm (36 po) au-delà du plus haut point de jonction entre le toit et la cheminée et d’au moins 600 mm (24 po) au-delà de tout autre élément se trouvant dans un rayon de 3 m (10 pi) de la cheminée.

Les appareils de combustion au bois assurent un chauffage résidentiel efficace et abordable, exploitant une ressource énergétique renouvelable. Cela dit, il importe de choisir un appareil, des raccords et des accessoires appropriés assurant un fonctionnement sûr, propre et efficace.

Milieu intérieur sain

N’utiliser que des cheminées ou des conduits de fumée qui ont été certifiés pour être utilisés avec l’appareil. Suivre les instructions de mise en place du fabricant et faire inspecter l’installation par le service du bâtiment de la localité avant de poser les revêtements intérieurs.

Le chauffage au bois génère des gaz nocifs pour la santé. Pour prévenir les problèmes de refoulement, éviter les appareils à combustible présentant des risques de refoulement des gaz de combustion (appareils dépourvus d’une chambre de combustion scellée) ou installer une prise d’air comburant active pour compenser les débits d’air évacués.

La combustion du bois relâche des particules dans l’environnement, ce qui pourrait être préoccupant pour les gens vivant à proximité. Brûler du bois sec afin d’éviter une accumulation de créosote qui pourrait prendre feu dans la cheminée. Entreposer le bois de chauffage à l’extérieur pour éviter qu’il dégage de l’humidité dans la maison. Assurez-vous d’avoir des détecteurs de fumée et de monoxyde fonctionnel dans la maison.

2018-10-23T10:27:16+00:00 Categories: Actualités, Infos, Inspecteur municipal, Sécurité et Incendie|